AccueilAllemagneSaxe-Meiningen
Saxe-Meiningen
puis Saxe-Meiningen-Hildbourghausen
Saxe-MeiningenSaxe-Meiningen-Hildbourghausen


Duché de Saxe-Meiningen depuis 1680
Duché de Saxe-Meiningen-Hildbourghausen depuis 1825
Le Duché de Saxe-Meinigen est constitué en 1680 en faveur de Bernard Ier (1649-1706), troisième fils d'Ernest Ier le Pieux, Duc de Saxe-Gotha (1601-1675), lui-même sixième fils du Duc Jean de Saxe-Weimar. Sa souveraineté immédiate est confirmée, en 1815, par le Traité de Vienne. En 1825, suite à la mort sans héritier de Frédéric IV, Duc de Saxe-Gotha-Altenbourg, une partie du Duché de Saxe-Hildburghausen et la totalité de celui de Saxe-Saalfeld passent à Bernard II de Saxe-Meiningen (1800-1882) qui prend alors le titre de Duc de Saxe- Meiningen-Hildburghausen. Favorable à l'Autriche dans la guerre de 1866, il voit son territoire occupé par la Prusse qui le contraint à adhérer à l'Empire Allemand en 1871. Le gouvernement est alors transféré à son fils, Georges II (1826-1914) époux d'une princesse prussienne. Son successeur, Bernard III (1851-1928) abdique en 1918. Le territoire du Duché est annexé à l'Etat de Thuringe en 1920.
Contribution de Christophe Marcheteau de Kalinsmark

Duché de Saxe-Meiningen
Parti de deux et coupé de 5 : 1, de Thuringe; 2, de Clèves; 3, de Misnie; 4, de Juliers; 5, en forme de sur-le-tout, de Saxe; 6, de Berg; 7, Palatinat de Saxe; 8, de Landsberg; 9, du Palatinat de Thuringe; 10, d'Orlamünde; 11, d'Eisenberg; 12, de Pleissen; 13, d'Altenbourg; 14, du Droit de Régale; 15, de Angrie; 16, de La Marck; 17, parti de Römhild et de Henneberg; 18, de Ravensberg.

Duché de Saxe-Meiningen-Hildbourghausen
Ecartelé : 1, de Thuringe; 2, de Henneberg; 3, de Römhild; 4, de Misnie;
sur-le-tout de Saxe.