AccueilMéditerranée orientaleChypre
Royaume de Chypre
Remerciements à Rodolphe Fillatraud
ArmesArmes des SouverainsSouverains
Armes



Chypre
- blason hypothétique -
D'azur, à la croix d'argent.


Royaume de Chypre
blason traditionnel dont l'origine incertaine peut être liée aux Poitiers-Antioche
D'argent, au lion de gueules, armé et lampassé de gueules.


Armes des Souverains


Jusqu'en 1191 - en tant que possession byzantine
De gueules, à l'aigle bicéphale d'or. (couleurs incertaines)

Suite à la rébellion chypriote (contre la domination byzantine), menée par Isaac Comène en 1185, Richard Coeur de Lion, en route pour la Croisade, fait en 1191, la conquête de l'Ile de Chypre qu'il vend à l'Ordre du Temple, puis celui-ci la recède en 1192 à Gui de Lusignan, devenu Roi de Jérusalem par son mariage avec Sibylle, fille d'Amaury Ier d'Anjou, Roi de Jérusalem.
Suite au conflit avec Conrad de Montferrat, Gui perd le contrôle du Royaume de Jérusalem et ne conserve que Chypre placé sous l'autorité de son frère Amaury, à qui il avait accordé le titre de Connétable de Chypre.
A la mort de Gui, Amaury se fait reconnaître héritier par le Pape qui lui accorde le titre de Roi de Jérusalem, en même temps que l'Empereur Henri VI érige Chypre en Royaume, sous sa propre suzeraineté.
En 1197, Amaury épouse, Isabelle, veuve de Conrad de Montferrat et soeur de Sibylle d'Anjou, de sorte qu'il devient le Roi Amaury II de Jérusalem, en même temps qu'il demeure, Roi Amaury Ier de Chypre.


A partir de Amaury Ier de Lusignan(+1205)
Roi de Jérusalem (Amaury II) et Roi de Chypre
Ecartelé : 1 et 4, de Chypre; 2 et 3, de Lusignan.


Sans doute à partir de 1197
Ecartelé : 1 et 4, de Jérusalem; 2 et 3, de Lusignan.

En 1267, Hugues II de Lusignan meurt sans héritier mâle.
La couronne de Chypre passe alors à Hugues III de Poitiers, fils de sa tante Isabelle de Lusignan et d'Henri de Poitiers, Prince d'Antioche, qui adopte le nom de Lusignan.


A partir de Jean II Janus de Lusignan (1374-1432)
Roi de Chypre, Roi titulaire de Jérusalem et d'Arménie
Ecartelé : 1, de Jérusalem; 2, de Lusignan, 3, d'Arménie; 4, de Chypre.

En 1489, Catherine Cornaro, veuve du Roi Jacques III, vend le Royaume à la République de Venise, qui le conserva jusqu'en 1570, date à laquelle les Turcs s'en emparent.