AccueilBalkansMonténégro
Zéta
Monténégro
ArmesSouverains
Armes


Cette région montagneuse, située au nord de l'Albanie, se nommait au Moyen-Age, Zéta. Peuplée de slaves non-islamisés, l'identité nationale de cette Principauté, bientôt appelée Monténégro, se forge autour de sa continue résistance à l'envahisseur turc. Jusqu'au XVIème siècle, cette résistance est menée sous l'égide de ses Princes des dynasties Balchides (jusqu'en 1421), puis Tchernoyévitch. Le grand changement intervient en 1516, lorsque le Prince Georges V de Monténégro abdique pour aller vivre à Venise, où l'occupent ses affaires commerciale, et confie le pouvoir temporel à l'Evêque (Métropolite) de Monténégro. Pendant près de deux siècles, la Couronne se transmet ainsi d'Evêque en Evêque, jusqu'à ce qu'en 1696, le Prince-Evêque Daniel (Danilo) Petrovitch-Niégoch édicte une règle, selon laquelle le Prince pouvait choisir son successeur dans sa famille.
En 1851, le Prince-Evêque Danilo II sécularise la fonction et peut ainsi se marier. Son neveu et héritier, le Prince Nicolas Ier prend en 1900 le titre d'Altesse Royale, puis en 1910 celui de Roi de Monténégro. Son règne sera cependant bref, car à la fin de la Première Guerre Mondiale, les alliés accordent le Monténégro au Roi de Serbie (alors même que le Monténégro avait combattu à leurs côtés), faisant ainsi de ce Royaume l'une des composante de la nouvelle Yougoslavie.


Principauté de Zéta, puis de Monténégro
De gueules, à l'aigle bicéphale d'argent, becquée, languée et membrée d'or.
(ces armes sont très probablement en rapport avec l'aigle bizantine)


Maison Pétrovitch-Niégoch
Ecartelé en sautoir : 1 et 4, d'argent, à la tête et col d'aigle contournée de sable; 2 et 3, d'azur, au demi-vol rabattu de sable (posés en regard l'un de l'autre); sur-le-tout de gueules, à l'aigle contournée d'argnet, le vol rabattu, becquée, languée, membrée et couronnée d'or.
(on trouve aussi ces armes avec d'autres couleurs)


Royaume de Monténégro
De gueules, à l'aigle bicéphale d'argent, becquée, languée et membrée et couronnée d'or, tenant dans sa patte dextre un sceptre du même, et dans sa sénestre un orbre d'azur, cerclé et croisé d'or; chargée en coeur d'un écusson d'azur, à un lion léopardé d'or, armé et lampassé de gueules, passant sur une terrasse de sinople.