AccueilEurope centraleBohême
Royaume de Bohême
ArmesGrandes armesArmes des SouverainsSouverains
Armes



Bohême primitif
D'argent, à l'aigle de sable, languée, becquée, membrée et flamboyante de gueules, dite aigle de Saint-Wenceslas, couronnée d'or.


Bohême ancien
De gueules, au lion d'argent, armé, lampassé et couronné d'or.


Bohême moderne
De gueules, au lion d'argent à la queue fourchée passée en sautoir,
couronné, armé et lampassé d'or.


Grandes armes


Grandes armes de Bohême à la fin du XVIIIème siècle
Ecartelé : 1, de Moravie; 2, de Silésie; 3, de Haute-Lusace; 4, de Basse-Lusace;
sur le tout de Bohême moderne.


Grandes armes de Bohême jusqu'en 1918
Coupé : 1, parti de  Moravie et de Silésie;
2, tiercé en pal de Haute-Lusace; de Teschen et de Basse-Lusace;
sur le tout de Bohême moderne.


Armes des Souverains


A partir de Vladislav II (-1174)
Duc puis Roi de Bohême
De Bohême ancien.


A partir d'Ottokar Ier (1155?-1230)
Duc puis Roi de Bohême
De Bohême moderne.


Jean "l'Aveugle" de Luxembourg (1296-1346)
Roi de Bohême
Ecartelé de Bohême et de Luxembourg ancien.


A partir de Charles (1316-1378)
Roi de Bohême (Ier) et Roi puis Empereur Romain Germanique (IV)
De Bohême.


Sigismond Ier (1368-1437)
Roi de Hongrie et de Bohême et Roi puis Empereur Romain Germanique
Parti de Hongrie et de Bohême.


A partir d'Albert (1397-1439)

Roi de Hongrie (Ier) et de Bohême (Ier), Roi des Romains (II)
Parti de Hongrie et de Bohême, sur le tout d'Autriche.


Georges de Podebrady (1420-1471)
Roi de Bohême
Ecartelé : 1, de Moravie; 2, de Silésie; 3, de Luxembourg; 4, de Bassse-Lusace; sur le tout de Bohême.


Mathias Corvin (1443-1490)
Roi de Hongrie et Roi titulaire de Bohême
Ecartelé : 1, de Hongrie ancien; 2, de Hongrie moderne; 3, de Dalmatie; 4, de Bohême; sur-le-tout de Corvin.


Vladislas II (1456-1516)
Roi de Bohême et de Hongrie
Ecartelé de Hongrie et de Bohême;
sur-le-tout de Pologne.


Ferdinand Ier (1503-1564)
Roi de Bohême et de Hongrie, Roi puis Empereur Romain Germanique
Ecartelé : 1 et 4, de Bohême; 2 et3, de Hongrie;
sur-le-tout parti d'Autriche et de Castille.


Souverains de Bohême


Wladislav II Przemysl (+1174)
Duc de Bohême (1140), puis Roi de Bohême (1158)


Frédéric Ier Przemysl (+1189)
Duc de Bohême (1172 - fils du précédent)


Sobeslav II Przemysl (1128-1180)
Duc de Bohême (1173-1178 - cousin du précédent)


Frédéric Ier Przemysl (+1189)
Duc de Bohême (1178 - restauré)


Conrad Othon II Przemysl (+1191)
Duc de Bohême (1189 - cousin éloigné du précédent)


Wenceslas II Przemysl (1137-1192)
Duc de Bohême (1191 - frère de Sobeslav II)


Ottokar Ier Przemysl (v.1155-1230)
Duc de Bohême (1192 - fils de Wladislav II)


Henri Bretislav Ier Przemysl (+1197)
Evêque de Prague, Duc de Bohême (1193 - cousin germain d'Ottokar Ier)


Wladislav III Przemysl (v.1160-1222)
Duc de Bohême (1197 - frère d'Ottokar Ier)


Ottokar Ier Przemysl (v.1155-1230)
Roi de Bohême (1198 - restauré)


Wenceslas Ier Przemysl (1205-1253)
Roi de Bohême (1230 - fils du précédent)


Ottokar II Przemysl (1233-1278)
Roi de Bohême (1253 - fils du précédent)

La mort prématurée d'Ottokar II (lors de la bataille de Dürnkrut), laisse son fils Wenceslas II très jeune, aussi son cousin par alliance le Margrave Othon V de Brandebourg assure la régence jusqu'à 1283.



Wenceslas II Przemysl (1271-1305)
Roi de Bohême (1278 (1283) - fils du précédent), Roi de Pologne (1300)
(blason au titre de Roi de Bohême)


Wenceslas III Przemysl (1289-1306)
Roi de Hongrie (Ier), puis Roi de Bohême (1305 - fils du précédent)
et Roi de Pologne

La mort sans héritier de Wenceslas III provoque un crise de succession.



Rodolphe Ier de Habsbourg (1282-1307)
Duc d'Autriche (III), Roi de Bohême (1306 - second époux de la seconde épouse de Wenceslas II et belle-mère de Wenceslas III)
(blason au titre de Roi de Bohême)


Henri Ier de Carinthie (1270-1335)
Duc de Carinthie, Roi de Bohême (1307 - beau-frère de Wenceslas III)
(blason au titre de Roi de Bohême)

En 1310, Henri de Carinthie est contraint à l'abdication par l'Empereur Henri VII, qui donne le Royaume de Bohême à son fils Jean l'Aveugle.



Jean Ier l'Aveugle de Luxembourg (1296-1346)
Roi de Bohême (1310 - beau-frère de Wenceslas III et de Henri Ier)


Charles Ier de Luxembourg (1316-1378)
Roi de Bohême (1346 - fils du précédent),
Roi des Romains, puis Empereur Germanique

(blason au titre de Roi de Bohême)


Wenceslas IV de Luxembourg (1361-1419)
Roi de Bohême (1378 - fils du précédent),
Roi des Romains, puis Empereur Germanique

(blason au titre de Roi de Bohême)


Sigismond Ier de Luxembourg (1368-1437)
Roi de Hongrie, Roi de Bohême (1419 - demi-frère du précédent),
Roi des Romains, puis Empereur Germanique

(blason au titre de Roi de Bohême)


Albert Ier de Habsbourg (1397-1439)
Duc d'Autriche (II), Roi de Bohême (1437 - gendre du précédent)
et Roi de Hongrie, Roi des Romains

(blason au titre de Roi de Bohême)


Ladislas V le Posthume de Habsbourg (1440-1457)
Duc d'Autriche (Ier), Roi de Bohême (1440 - fils du précédent)
et Roi de Hongrie

(blason au titre de Roi de Bohême)

La mort sans héritier et prématurée de Ladislas V provoque une crise de succession. Celle-ci est d'autant plus grave que dans le même temps les Turcs attaquent la Hongrie, autre possession de Ladislas V. En 1458, une élection apporte à George Podebadry, Régent depuis 1448, la Couronne de Bohême.



Georges Ier Podebrady (1420-1471)
Régent de Bohême (1448), puis Roi de Bohême (1458 - élection)

Pour successeur, Georges Podebrady choisit le Roi de Pologne Wladislas II, neveu de Ladislas V le Posthume. Ce choix est contesté par Mathias Ier Corvin Hunyadi, Roi de Hongrie depuis 1458 et gendre de Georges Podebrady, toutefois, cette constation ne pourra se concrétiser par un avénement effectif à la Couronne de Bohême.



Wladislav II Jagellon (1456-1516)
Roi de Bohême (1471 - neveu de Ladislas V et ultérieurment second épou de la seconde épouse de Mathias Corvin) et de Hongrie
(blason au titre de Roi de Bohême)


Louis Ier Jagellon (1506-1526)
Roi de Bohême (1516 - fils du précédent) et de Hongrie (II)
(blason au titre de Roi de Bohême)

La mort sans héritier, à la fameuse bataille de Mohacs, de Louis II provoque une nouvelle crise de succession. La Couronne de Bohême (comme celle de Hongrie (cf. Hongrie et Transylvanie)) est alors réclamée par l'Archiduc Ferdinand de Habsbourg, deux fois beau-frère de Louis II, qui parvient assez facilement à se faire élire Roi de Bohême.



Ferdinand Ier de Habsbourg (1503-1564)
Archiduc d'Autriche, Roi de Bohême (1526 - beau-frère du précédent) et de Hongrie, Roi des Romains, puis Empereur Germanique
(blason au titre de Roi de Bohême)


Maximilien Ier de Habsbourg (1527-1576)
Archiduc d'Autriche, Roi de Bohême (1564 - fils du précédent), Roi de Hongrie,
Empereur Germanique (II)

(blason au titre de Roi de Bohême)


Rodolphe II de Habsbourg (1552-1612)
Archiduc d'Autriche, Roi de Bohême (1576 - fils du précédent), Roi de Hongrie,
Empereur Germanique (II)

(blason au titre de Roi de Bohême)


Mathias Ier de Habsbourg (1557-1619)
Archiduc d'Autriche, Roi de Bohême (1611 - abdication de son frère le précédent), Roi de Hongrie (II), Empereur Germanique

(blason au titre de Roi de Bohême)

La querelle religieuse au sein de l'Empire combinée à la mort sans héritier direct de Mathias, provoque l'élection par la majorité protestante de la Diète de Bohême de l'Electeur Frédéric V de Palatinat. La réaction de l'Empereur Ferdinand II de Habsbourg, catholique et héritier légitime de Mathias Ier ne se fait toutefois pas attendre et dès 1620, Frédéric de Palatinat est contraint à l'abdication.



Frédéric Ier de Wittelsbach (1596-1632)
Electeur de Palatinat (V), Roi de Bohême (1619 - élection)

(blason au titre de Roi de Bohême)


Ferdinand II de Habsbourg (1578-1637)
Archiduc d'Autriche, Roi de Bohême (1620 - petit-fils de Ferdinand Ier),
Roi de Hongrie, Empereur Germanique

(blason au titre de Roi de Bohême)


Ferdinand III de Habsbourg (1608-1657)
Archiduc d'Autriche, Roi de Bohême (1637 - fils du précédent),
Roi de Hongrie, Empereur Germanique

(blason au titre de Roi de Bohême)

En 1646, l'Empereur Ferdinand III accorde le titre nominal de Roi de Bohême à son fils Ferdinand IV. Toutefois celui-ci dédera avant son père et ne règnera donc jamais pleinement en Bohême. Il est ici mentionné pour mémoire.



Léopold Ier de Habsbourg (1640-1705)
Archiduc d'Autriche, Roi de Bohême (1657 - fils du précédent),
Roi de Hongrie, Empereur Germanique

(blason au titre de Roi de Bohême)


Joseph Ier de Habsbourg (1678-1711)
Archiduc d'Autriche, Roi de Bohême (1705 - fils du précédent),
Roi de Hongrie, Empereur Germanique

(blason au titre de Roi de Bohême)


Charles II de Habsbourg (1685-1740)
Archiduc d'Autriche, Roi de Bohême (1711 - frère du précédent),
Roi de Hongrie (III), Empereur Germaniqu
e (IV)
(blason au titre de Roi de Bohême)


Marie Thérèse Ière de Habsbourg (1717-1780)
Archiduchesse d'Autriche, Reine de Bohême (1740 - fille du précédent),
Reine de Hongrie

(blason au titre de Reine de Bohême)


Joseph II de Habsbourg-Lorraine (1741-1790)
Archiduc d'Autriche, Roi de Bohême (1780 - fils de la précédente),
Roi de Hongrie, Empereur Germaniqu
e
(blason au titre de Roi de Bohême)


Léopold II de Habsbourg-Lorraine (1747-1792)
Archiduc d'Autriche, Roi de Bohême (1790 - frère du précédent),
Roi de Hongrie, Empereur Germaniqu
e
(blason au titre de Roi de Bohême)


François Ier de Habsbourg-Lorraine (1768-1835)
Archiduc d'Autriche, Roi de Bohême (1792 - fils du précédent),
Roi de Hongrie
,
Empereur Germanique (II) puis Empereur d'Autriche
(blason au titre de Roi de Bohême)


Ferdinand V de Habsbourg-Lorraine (1793-1875)
Empereur d'Autriche (Ier), Roi de Bohême (1835 - fils du précédent),
Roi de Hongrie

(blason au titre de Roi de Bohême)


François Joseph Ier de Habsbourg-Lorraine (1830-1916)
Empereur d'Autriche, Roi de Bohême (1848 - abdication de son oncle le précédent), Roi de Hongrie

(blason au titre de Roi de Bohême)


Charles III de Habsbourg-Lorraine (1887-1922)
Empereur d'Autriche (Ier), Roi de Bohême (1916 - petit-neveu du précédent), Roi de Hongrie
(IV)
(blason au titre de Roi de Bohême)

En 1918, la défaite oblige l'Empereur Charles à l'exil, tandis que le Royaume Bohême, réuni à la Haute-Hongrie, qui prend alors le nom de Slovaquie, forme la nouvelle République de Tchécoslovaquie.