AccueilBalkansAlbanie
Albanie
Armes
Armes


En 1443, après la victoire hongroise de Nis, Georges Castriota, dit Skanderbeg, issu d'une famille princière serbe, emmené en otages par les Turcs dès l'âge de sept ans, qui l'éduquèrent dans l'islam, et devenu depuis Général dans l'armée ottomane, déserte cette armée, s'empare de la forteresse de Kroya, près de Durazzo, revient au christianisme, et, devenu Prince d'Albanie, mène jusqu'à sa mort, en 1468, la résistance contre les Turcs.
Toutefois, peu après son décès, l'armée ottomane n'a pas de mal à réintégrer l'Albanie dans les possessions effectives de la Sublime Porte.


Georges Castriota Skanderbeg(v.1403-1468)
Skanderbeg (alias Skanderberg) étant une déformation de
son titre ottoman Iskander Bey (Prince Alexandre)

De gueules, au pal d'azur, chargé de trois châteaux d'or, accompagnée de 4 (2 et 2) pattes de griffons d'argent, posées en chevrons (armes familiales Castriota).

De 1394 à 1501, date où elle est conquise par les Turcs, Venise possède le port de Durrës (Durazzo) et sa proche région qui forme avec le port de Kotor (Cattaro), l'Albanie vénitienne. A compter de 1501, elle n'est plus constituée que de la seule zone de Kotor, qui reste vénitienne jusqu'à la disparition de la République Sérénissime.


Albanie vénitienne
D'or, au lion de gueules, armé et lampassé d'azur.

Dans le cadre de la reconquête des positions ottomanes en Europe, en 1913, les puissances européennes désignent le Prince Guillaume de Wied (1876-1945), comme Prince Souverain d'Albanie, et, en mars 1914, celui-ci arrive à Durrës (Durazzo) dont il fait sa capitale.


Guillaume de Wied (1876-1945)
Prince Souverain d'Albanie

De gueules, à l'aigle bicéphale de sable, becquée, languée, membrée et couronnée d'or, tenant chacune de ses serres un foudre du même; chargée en coeur d'un écusson de Neuwied (?).

Dès son avénement, Guillaume de Wied doit faire face à une situation en plein chaos, affrontant simultanément une rebellion dans le sud, attisée par la Grèce mécontente du tracé de la frontière, et une rebellion dans le centre soutenue par les Turcs, de sorte que son pouvoir effectif est pour l'essentiel limité à la zone côtière du pays. Le déclenchement de la guerre rendant impossible le nécessaire soutien des Puissances, à la mise en place d'une réelle administration dans le pays, le Prince quitte, sans abdiquer, l'Albanie le 3 septembre 1914, qui plonge alors dans une période de dix ans de quasi-anarchie.
En 1922, Ahmed Zogu s'empare du pouvoir, puis en 1925 se fait élire Président, avant en 1928 d'être proclamé Roi, sous le nom de Zog Ier.


Zog Ier (1876-1945)
Roi d'Albanie

De gueules, à l'aigle bicéphale (stylisée) de sable, surmontée d'un casque d'or, engoulé partiellement par une tête d'antilope (casque dit de Skanderberg).

En 1939, l'armée italienne de Mussolini débarque en Albanie forçant Zog à quitter le pays, le titre de Roi d'Albanie revenant alors à Victor Emmanuel III d'Italie.
En 1945, les communistes prennent le pouvoir et proclament, en 1946, la République populaire d'Albanie.