AccueilBalkansGrèce
Royaume de Grèce
ArmesArmes des SouverainsSouverains
Armes



Grèce
D'azur, à la croix alésée d'argent.


Armes des Souverains


Othon Ier de Wittelsbach (1815-1867)
Roi des Hellènes

De Grèce, sur-le-tout de Bavière.


A partir de Georges Ier de Danemark (1845-1913)
Roi des Hellènes

De Grèce, sur-le-tout écartelé à la croix pattée d'argent bordée de gueules,
qui est le Danebrog,

cantonnée en 1, de Danemark; en 2, de Schleswig; en 3, coupé : A de Suède moderne; B, parti : a, d'Islande ancien; b, coupé de Feroë et de Groenland;
en 4 coupé du Royaume des Goths et du Royaume des Vandales;

sur-le-tout écartelé de Holstein, de Storman, de Ditmarsie et de Lauenbourg.
sur-le-tout-du-tout parti de Oldenbourg et de Delmenhorst.

Souverains de Grèce

En mai 1832, lors de la Conférence de Londres, le Prince Othon de Wittelsbach, second fils du Roi Louis Ier de Bavière est désigné comme Roi des Hellènes, puis, en août de cette même année l'Assemblée Nationale grecque ratifia cette désignation.



Othon Ier (1815-1867)
Prince de Bavière, Roi des Hellènes (1832-1862 - élection)

En octobre 1862, devant le mécontement généré par sa politique, le Roi Othon Ier est renversé par un coup d'Etat militaire, et en mars de l'année suivante l'Assemblée Nationale élit un nouveau Roi en la personne du Prince Guillaume de Danemark, qui désormais régnera sous le nom de Georges Ier.



Georges Ier (1845-1913)
Prince de Danemark, Roi des Hellènes (1863 - élection)


Constantin Ier (1868-1923)
Roi des Hellènes (1913 - fils du précédent)

De tendance plutôt germanophile, tandis que la popupaltion et la classe politique sont plutôt en faveur des alliés, Constantin Ier essaye de conserver à la Grèce sa neutralité dans le 1er conflit mondial. En 1917, sous la pression de la France notamment, pour permettre à la Grèce d'entrer dans le conflit, il doit s'exiler avec son fils aîné, le Prince Georges, et abdiquer en faveur de son fils cadet, le Prince Alexandre.



Alexandre Ier (1893-1920)
Roi des Hellènes (1917 - fils du précédent)

En 1920, à la mort prématurée du Roi Alexandre Ier, celui-ci ne laissant qu'une fille, il est décidé de rappeler Constantin Ier de son exil, de sorte que celui-ci est rétablit sur le trône.



Constantin Ier (1868-1923)
Roi des Hellènes (1920 - retour au pouvoir)

En 1922, suite à l'échec de la guerre greco-turque, Constantin Ier abdique de nouveau.



Georges II (1890-1947)
Roi des Hellènes (1922 - abdication de son père le précédent)

En décembre 1923, la défaite des Grecs face au Turcs entraine une révolution et la proclamation de la République, de sorte que Georges II doit une seconde fois s'exiler.
Cependant, en 1935, un plébiscite le ramène sur le trône de Grèce, avec des pouvoirs très limités.



Georges II (1890-1947)
Roi des Hellènes (1935 - retour au pouvoir)

En 1941, suite à l'invasion du pays par les armées allemandes, Georges II connait un nouvel exil, en Crète, au Caire, puis à Londres. En 1944, à la libération du pays, Monseigneur Damaskinos est nommé régent et suite au référendum du 27 septembre 1946, Georges II rentre à Athènes.



Paul Ier (1901-1964)
Roi des Hellènes (1947 - frère du précédent)


Constantin II (1940-)
Roi des Hellènes (1964 - fils du précédent)

En 1967, un coup d'Etat militaire renverse le Roi et instaure la Dictature dite "des Colonels", ce qui oblige le Roi Constantin II à se réfugier en Italie.
A la chute de cette dictature, suite à deux référendums en 1973 et 1974, la république est proclamée.