AccueilPéninsule italiennePiombino
Principauté de Piombino
Page réalisée avec l'active collaboration de Cristiano Vernole.
Armes des SouverainsSouverains
Armes des Souverains



Seigneurie de Piombino (1399-1457)
A partir de Gérard Ier d'Appiano
D'Appiano.

Seigneurie de Piombino (1457-1501)
A partir de Jacques III d'Appiano d'Aragon
Ecartelé : 1 et 4, d'Appiano; 2 et 3, contre-écartelé; a et d : tiercé en pal de Hongrie; de France ancien (alias d'Anjou-Naples) et de Jérusalem; b et c : d'Aragon.
- on le trouve aussi avec une inversion de 1 et 4 / 2 et 3 -

Seigneurie de Piombino (1501-1503)
sous César Borgia, Duc de Romagne, Duc d'Urbino, Duc de Valentinois...
Ecartelé : 1 et 4, de France; 2, de Borgia; 3, de Lenzuoli.

Seigneurie puis Principauté de Piombino (1503-1634)
- cf. supra -

Principauté de Piombino (1634-1701)
De Ludovisi.

Principauté de Piombino (1701-1707)
De Buoncompagni, à la plaine de Ludovisi.

Principauté de Piombino (1707-1797)
Ecartelé : 1 et 4, de Ludovisi; 2 et 3, de Buoncompagni,
au pal de Gonfalonier de l'Eglise, brochant sur l'écartelé.

Souverains de Piombino
Piombino dépend de la Seigneurie de Pise jusqu'en 1399, date à laquelle Gérard d'Appiano, Seigneur de Pise, crée pour lui-même une Seigneurie séparée de Piombino et d'Elbe (Piombino, plus les iles d'Elbe, de Pianosa et de Montecristo), tandis qu'il cède le reste de la Seigneurie de Pise à Jean Galéas Visconti, Duc de Milan.


Gérard Ier Léonard d'Appiani (1375-1405)
Seigneur de Pise, puis Seigneur de Piombino et d'Elbe,
Comte Palatin du Saint-Empire


Jacques II d'Appiani (1400-1441)
Seigneur de Piombino (1405) et d'Elbe


Emmanuel Ier d'Appiani (1380-1457)
Seigneur de Piombino (1441 - frère de Gérard Ier) et d'Elbe


Jacques III d'Appiani d'Aragon (1422-1474)
Seigneur de Piombino (1457 - fils du précédent) et d'Elbe


Jacques IV d'Appiani d'Aragon (1459-1510)
Seigneur de Piombino (1474 - fils du précédent) et d'Elbe
En 1501, César Borgia accapare, avec le soutien de son père, le Pape Alexandre VI, la Seigneurie de Piombino pour son profit, avant de devoir la restituer, en 1503, à la Maison d'Appiano, suite au décès de son père.


César Borgia (1475-1507)
Archevêque de Valence, Cardinal,
puis Duc de Valentinois, Duc de Romagne et d'Urbino,
Seigneur de Piombino (1501 - par occupation) et d'Elbe


Jacques IV d'Appiani d'Aragon (1459-1510)
Seigneur de Piombino (1503 - restauré) et d'Elbe


Jacques V d'Appiani d'Aragon (1480-1545)
Seigneur de Piombino (1510 - fils du précédent) et d'Elbe


Jacques VI d'Appiani d'Aragon (1529-1585)
Seigneur de Piombino (1545 - fils du précédent) et d'Elbe
En 1548, à l'occasion du décès d'Hélève Salviati, mère du jeune Jacques VI, et régente durant la minorité de ce dernier, Côme Ier de Médicis, Seigneur de Florence, envahit Piombino et s'en proclame Seigneur. A cette même époque, la guerre qui fait rage entre les Espagnol et Florence d'un côté, face à la France et la Turquie de l'autre, pour le contrôle de Sienne, provoque une période de trouble, au bout de laquelle, en 1557, tandis que Florence reçoit Sienne et Portoferraio, elle renonce à Piombino. Provoquant ainsi la restauration de Jacques VI.


Côme Ier de Médicis (1519-1574)
Duc de Florence, puis Grand-Duc de Toscane, Seigneur de Piombino (1548 - par occupation)


Jacques VI d'Appiani d'Aragon (1529-1585)
Seigneur de Piombino (1557 - restauré) et d'Elbe


Alexandre d'Appiani d'Aragon (+1590)
Seigneur de Piombino (1585 - fils naturel du précédent) et d'Elbe


Jacques VII Cosmes d'Appiani d'Aragon (+1603)
Seigneur de Piombino (1590 - fils du précédent) et d'Elbe,
puis Prince de Piombino (1594)
Jacques VII Cosmes meurt sans enfant. Dans les jours qui suivent ce décès, Charles, un lointain cousin de celui-ci prend le pouvoir, au mépris des droits d'Isabelle, la soeur de Jacques VII. Ce coup de force, provoque l'intervention de l'Espagne, suzerain nominal de Piombino et l'occupation de la Principauté, jusqu'en 1611, date à laquelle Isabelle est rétablie pleinement dans sa souveraineté.


Isabelle d'Appiani d'Aragon (+1661)
Seigneur de Piombino (1590 - fils du précédent) et d'Elbe,
puis Prince de Piombino (1594)
En 1634, la fille d'Isabelle d'Appiano d'Aragon, épouse Nicolas Ludovisi, apportant ainsi les droits sur la Principauté de Piombino dans la Maison de Ludovisi, de sorte que celui-ci devient, par abdication de sa belle-mère, Prince de Piombino.


Nicolas Ludovisi (+1664)
Prince de Piombino (1634 - abdication de sa belle-mère la précédente)


Jean-Baptiste Ludovisi (v.1638-1699)
Prince de Piombino (1664 - fils du précédent)


Olympia Ludovisi (+1700)
Princesse de Piombino (1699 - soeur du précédent)
En 1681, le mariage d'Hyppolite Ludovisi, soeur d'Olympia et dernière de sa lignée, avec Grégoire II Boncompagni, Duc de Sora et d'Arce, accorde à ce dernier des droits sur Piombino en même temps qu'il prend le nom de Boncompagni-Ludovisi.


Hyppolite Ludovisi (1663-1724)
Princesse de Piombino (1700 - soeur de la précédente et conjointement à son mari le suivant)


Grégoire II Boncompagni puis Boncompagni-Ludovisi (1642-1707)
Duc de Sora et d'Arce, Prince Boncompagni et du Saint-Empire, Marquis de Vignole, Comte d'Aquino, Prince de Piombino (1701 - mari de la précédente)


Marie Eléonore Ière Boncompagni-Ludovisi (1686-1745)
Princesse de Piombino (1707 - fille des précédents et conjointement avec son mari et oncle le suivant), Marquise de Populonia, Comtesse de Conza


Antoine Ier Boncompagni-Ludovisi (1658-1731)
Prince de Piombino (1707 - mari de la précédente et frère de Grégoire II),
Duc de Sora, Duc d'Arce, Prince de Venosa, Prince Boncompagni-Ludovisi et du Saint-Empire


Gaëtan Ier Boncompagni-Ludovisi (1706-1777)
Prince de Piombino (1731 - fils du précédent), Duc de Sora, Duc d'Arce,
Prince de Venosa, Prince Boncompagni-Ludovisi et du Saint-Empire


Antoine II Boncompagni-Ludovisi (1735-1805)
Prince de Piombino (1777 - fils du précédent), Duc de Sora, Duc d'Arce,
Prince de Venosa, Prince Boncompagni-Ludovisi et du Saint-Empire
En 1797, suite à l'invasion française, la Principauté de Piombino est rattachée au Royaume de Naples, puis en 1801 au Royaume d'Etrurie, puis en 1805 à la Principauté de Lucques, puis en 1809 au Grand-Duché de Toscane. En 1815, cette intégration est confirmée, et donc Piombino suivra alors la destiné de la Toscane. On notera toutefois, qu'en 1815, est restitué et confirmé aux Boncompagni-Ludovisi, sous une forme médiatisée, le titre de Prince de Piombino.