AccueilFranceMaisons ducalesLorraine
Maison de Lorraine
Maison de LorraineDuché de Lorraine
Evolution des armesBranches cadettes


Duc de Haute-Lorraine, puis de Lorraine (1048)
Duc de Barrois (dit de Bar) (1470)
Grand-Duc de Toscane (1737)
Archiduc d'Autriche (1741)
Empereur Germanique (1745)
Roi de Bohême (1765)
Roi de Hongrie (1765)
Empereur d'Autriche (1804)

Evolution des armes

Depuis Simon II (v.1152-1206) jusqu'à Charles Ier le Hardi (1364-1431)
Duc de Lorraine
De Lorraine.
A la mort de Charles Ier, sa succession est disputée entre René, Duc d'Anjou et de Bar, et gendre de Charles Ier, pour le compte de son fils, titré Duc Jean II de Lorraine et de Bar, et Antoine, Comte de Vaudémont, neveu de Charles Ier, titré Duc Antoine Ier de Lorraine. En 1445, un accord dynastique organise le mariage de Yolande, la fille de René d'Anjou, avec Frédéric VI, Comte de Vaudémont et fils d'Antoine Ier. De la sorte, en 1470, le Duc René II, né de cette union, reçoit à la mort de Jean II, le Duché de Lorraine, mais aussi celui de Bar, bien que cette succession est contestée jusqu'à sa mort en 1473, par Nicolas, le fils de Jean II. A cette date toutefois, la question successorale est règlée et le Duché de Lorraine passe dans la branche de Vaudémont, qui abandonne ses armes et reprend celles composées par René d'Anjou.

A partir de Jean II (1451-1508)
Duc de
Lorraine et de Bar, Duc d'Anjou, Roi titulaire de Naples, de Jérusalem et d'Aragon, Duc de titulaire de Calabre, Comte titulaire de Provence
Coupé de un, parti de deux : 1, de Hongrie ancien; 2, de Naples; 3, de Jérusalem; 4, d'Anjou moderne; 5, de Bar; 6, de Lorraine; sur-le-tout d'Aragon (alias Provence ancien).

A partir de René II (1451-1508)
Duc de
Lorraine et de Bar, Roi titulaire de Naples et de Jérusalem
Coupé de un, parti de deux : 1, de Hongrie ancien; 2, de Naples; 3, de Jérusalem; 4, d'Anjou moderne; 5, de Bar; 6, de Lorraine.

A partir d'Antoine II (1489-1544)
Duc de Lorraine et de
Bar
Coupé de un, parti de trois : 1, de Hongrie ancien; 2, de Naples; 3, de Jérusalem; 4, d'Aragon; 5, d'Anjou moderne; 6, de Gueldre contourné; 7, de Juliers; 8, de Bar; sur-le-tout de Lorraine.
En 1736, le Duc François Etienne de Lorraine et de Bar, épouse Marie-Thérèse de Habsbourg, unique héritière de l'Empereur Charles VI. Cette situation dont il a été fait mention à la page des Empereurs Germaniques, organise la renonciation de François Etienne aux Duchés de Lorraine et de Bar, accordés à Stanislas Leszczinski, beau-père du Roi Louis XV, détrôné de Pologne, tandis que François Etienne reçoit le Grand-Duché de Toscane, et la Couronne Impériale. A compter de cette date, la branche aînée de la Maison de Lorraine devient souveraine en Autriche et dans toutes les possessions habsbourgeoises en même temps qu'elle prend le nom de Habsbourg-Lorraine.

François Ier Etienne (1708-1765)
Duc de Lorraine et de
Bar, Grand-Duc de Toscane, Empereur Germanique
Coupé de un, parti de trois : 1, de Hongrie ancien; 2, de Naples; 3, de Jérusalem; 4, d'Aragon; 5, d'Anjou moderne; 6, de Gueldre contourné; 7, de Juliers; 8, de Bar; sur-le-tout parti de Lorraine et de Toscane.